La Poire
Fruit d’Automne

 

« T’es vraiment une bonne poire! »

Passeport

  • L’expression signifiant être naïf, nous n’en resterons pourtant pas là concernant notre belle amie la poire!
    D’un goût subtil, se mariant à la fois avec le sucré que le salé, la poire se cultive tout au long de l’année, cependant le mois de Septembre est celui qui nous la propose le plus généreusement sur nos étals, au travers de différentes variétés.
  • La poire, d’origine d’Asie centrale, est cultivée depuis des centaines d’années en Europe. C’est à l’époque des romains que le nombre de croisements explose et nous permet aujourd’hui d’en trouver une grande variété.
  • Afin de bien choisir votre poire, choisissez la plutôt ferme, elle finira sa maturation dans votre cuisine conservée à l’air ambiant.
    Selon son degré de maturité, elle pourra être conservée une à deux semaines, si elle commence à être mure (peau souple proche du pédoncule), dans ce cas là préférez la consommer sous 2 à 3 jours maximum.

Avantages nutritionnels

  • Peu calorique, elle contient seulement 50 kcal au 100 g, son poids moyen étant en général 120 grammes.
    Riche en vitamines et minéraux (Vitamine C, Vitamine B9, Potassium), elle est également idéale pour faire le plein de fibres (transit, satiété) qui sont bien tolérées par le système digestif, pensez à la consommer avec la peau pour en bénéficier.

Les principales variétés

  • La plus célèbre : la poire Williams
    Poire d’été, qui tire sur le début d’Automne. Il est conseillé de la consommer rapidement car en général elle apparait déjà tachetée et tendre au touché sur les étals.
    De couleur jaune pâle à jaune doré, elle détient un goût prononcé et sucré.
    Il est possible de la déguster crue ou cuite. Elle saura se tenir dans une salade de fruit, apportera une saveur subtile aux tartes, ou encore sur des tartines, en compote.. etc.
  • La sudiste : la poire Guyot
    Poire d’été par excellence, elle est cultivée sous les rayons de soleil des régions du Sud de la France.
    De couleur verte à jaune, celle ci peut également se parer de taches de rousseur assez rapidement.
    Sa chair est juteuse.
    Se cuisine aussi bien froide, que chaude, ou juste à croquer.
  • La douce : la poire Conférence
    Sa saison bat son plein en automne et en hiver. Reconnaissable par sa forme plus allongée, de couleur jaune/verte, c’est la championne de la conservation.
    Elle peut mettre plusieurs jours avant d’arriver à maturité.
    Sa saveur est fine et sa chair tendre se tient bien.
    A consommer en salade sucré salé, en tartines ou encore en compote.
  • La modeste : la poire Comice
    Un peu plus passe partout, elle est disponible durant la saison froide. De forme ronde et de couleur jaune, sa chair est plus sucrée et fondante.
    Peut être cuisinée en tartes, en préparations culinaires (gâteaux, entremets…).

Comment la cuisiner? 

  • Avant toute chose, pensez toujours à passer vos fruits sous eau froide et bien les essuyer.
  • Vous pouvez la consommer crue et nature avec la peau pour bénéficier de son apport en fibres, vous pouvez aussi décider de la peler pour plus de douceur.
    Si vous ne la cuisez pas, pensez à y ajouter quelques gouttes de citron pour éviter son oxydation et donc le brunissement de sa peau.
  • Si vous souhaitez la consommer cuite mais en conservant un peu de croquant : entre 5 et 8 minutes à la casserole, sans eau.
    Sous forme de compote : entre 10 à 20 minutes selon la consistance de la chair de base, avec une cuillère à soupe d’eau, à couvert. Puis écrasez ou mixez en fonction de la texture désirée.
    En ce qui concerne la cuisson au four, comptez 30 à 40 minutes.
  • Je vous invite à vous rendre dans la section « Recettes » du site pour découvrir mes recettes à base de poire pour encore plus d’idées et de saveurs.