Catégorie : LE COIN PHYTO

Alimentation de la femme enceinte – Partie 2

Menu de Noël Délicieux et Equilibré – Numéro 1

Menu de Noël

Noël approche à grand pas! Certains ont déjà bouclé le repas depuis 3 mois, et d’autres (comme moi!) s’y prennent toujours à la dernière minute, à la recherche de nouvelles recettes aussi belles que goûteuses.

  • Cette année, je vous avoue que je fais un petit peu attention à mon poids suite  à mon accouchement alors j’ai décidé de trouver des idées de menus de Noël légers et délicieux qui me permettront de me faire plaisir sans passer par la case « crise de foie » ou encore « citrate de bétaine »! Cela évitera également le blues des kilos pris durant les fêtes, car la bonne nouvelle est que OUI on peut tout à fait se faire plaisir.. attention même se régaler(!!!), en cuisinant léger.

J’ai donc eu l’idée de vous faire partager mes idées et trouvailles 🙂
Ainsi régulièrement jusqu’à la veille de Noël, je vous partagerai sur le site un menu de Noël comprenant

  • Un apéritif
  • Une entrée poisson ou viande ou vegan
  • Un Plat principal poisson ou viande ou vegan
  • Deux accompagnements
  • Un dessert

En espérant que cela puisse vous inspirer, vous donner envie, et surtout (parce que c’est bien ça le plus important!) à vous régaler!

APERITIF

Verrines de Guacamole et crevette

Recette :

______________________

____________________________________

_____________________________________

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Alimentation de la femme enceinte – Partie 1

L’alimentation de la femme enceinte – Partie 1

 

Et voilà je reprends du service avec un article qui m’a été demandé à plusieurs reprises durant ma grossesse et depuis mon accouchement.
Depuis le début de mon activité libérale je prends en charge des femmes enceintes pour plusieurs motifs : maîtrise de la prise de poids, diabète gestationnel, comment bien se nourrir enceinte.

  • Lorsqu’une femme tombe enceinte, c’est souvent ce que j’appelle un moment « déclic », un moment où elle va décider de se prendre en main non seulement pour elle, afin d’appréhender au mieux tous ces bouleversements et changements à venir mais aussi pour la santé de son enfant in utéro, vouloir bien faire les choses et lui donner toutes les chances de se développer en bonne santé.
  • C’est alors l’occasion de faire un point sur les habitudes alimentaires, comprendre ce que l’on va devoir adapter pendant la grossesse pour soi et son bébé mais aussi « l’après », comment gérer ce nouveau corps qui a donné la vie et se le réapproprier doucement mais surement.J’ai décidé de répartir cet article en plusieurs topic car c’est un sujet long et qui mérite de prendre le temps qu’il faut.
  • Dans une première partie, je vais aborder les changements physiologiques de la grossesse, la prise de poids, les besoins nutritionnels de la maman, les risques pathologiques et comment adapter son alimentation.
  • Ensuite dans une seconde partie, je vous ferai part de mon expérience personnelle. Comment j’ai appliqué la théorie à ma pratique, ma prise de poids et ma perte de poids post grossesse etc.

La prise de poids durant la grossesse 

La grossesse se caractérise par de nombreuses modifications physiologiques, elle permettent l’efficacité maximale de la croissance et du métabolisme du foetus.

Une grossesse dure entre 38 et 40 semaines, il existe deux phases durant ces 40 semaines :

  • La phase anabolique ou phase maternelle : La mère va se constituer des réserves indispensables. Jusqu’à la vingtième semaine, le poids du foetus est négligeable par contre on observe une augmentation des stocks maternels (tissu adipeux et masse musculaire).
  • La phase catabolique ou phase foetale : Le foetus se développe, dès la 20ème semaine on observe par exemple une augmentation du flux sanguin utérin, une augmentation du poids du placenta et du poids du foetus (utilisation partielle des réserves effectuées lors de la phase maternelle).

Le besoin alimentaire n’est donc pas seulement lié à l’accroissement rapide du foetus lors du dernier trimestre de grossesse, mais à une demande étalée tout au long de la gestation avec une distribution interne différente.

La prise pondérale normale et recommandée lors d’une grossesse se situe entre 9 et 15 kilos.
Si la grossesse est gémellaire compter 3 à 4 kilos supplémentaires

Il est totalement contre indiqué d’effectuer une réduction des apports alimentaires durant cette période. Des études ont révélé que des apports énergétiques inférieur à 1000 kcal/jour pouvaient engendrer des conséquences graves sur la santé du foetus et avoir une incidence sur la fertilité.
A contrario une sur nutrition de la mère lors du 3ème trimestre peut engendrer des risques d’enfant avec un poids de naissance supérieur à la norme, et par la suite de l’obésité infantile.

Pour conclure, une alimentation équilibrée qualitativement et quantitativement est importante pour ne pas influencer le développement pondéral de l’enfant.

 

 

 

Les Besoins Nutritionnels

L’adage qui dit qu’une femme enceinte doit « manger pour deux » est maintenant désuet et doit être remplacé par « manger deux fois mieux ».

Les buts de l’alimentation sont désormais de :
– Couvrir les besoins nutritionnels de la mère.
– Couvrir les besoins nutritionnels liés à la croissance et aux besoins en eux mêmes du foetus, afin d’éviter tous risques de carences qui pourraient être graves.

Les besoins énergétiques de la femme enceinte augmentent pour les raisons suivantes :
– Stockage de protéines et lipides pour les stocks maternels et foetaux.
– Elévation du métabolisme de repos par élévation du travail cardiaque, rénal et respiratoire.

Il est alors conseillé d’augmenter sensiblement les besoins de l’organisme afin de correspondre à ces adaptations.

  • Les Protéines => Les besoins sont légèrement augmenter pour des raisons telles que la formation du placenta, la formation du foetus, l’augmentation du flux sanguin, du poids de l’utérus etcPensez à varier vos sources de protéines qui se situent principalement dans les produits d’origine animale comme la viande, le poisson les oeufs ainsi que le lait et les produits laitiers ( laitages et fromages). Vous pouvez également en retrouver dans les aliments de source végétale comme les légumes secs (lentilles, pois chiches, pois cassés) ou encore dans le soja.
  • Les Lipides => Ils doivent être présents à chaque repas, l’important est de privilégier la qualité et d’équilibrer les différentes sources.Les huiles végétales comme l’huile d’olive, l’huile de tournesol ou encore l’huile de colza ou de noix sont des huiles riches en acides gras mono insaturées et poly insaturées (omégas 3&6). Ils contribuent au bon développement de la vision et de la croissance du cerveau du foetus. Il est donc indispensable d’en consommer et pour s’assurer une bonne couverture/ éviter un déséquilibre, vous pouvez avoir recours à des mélange d’huiles comme  l’huile spéciale femme enceinte de Quintessens.
  • Les Glucides => Ils sont la principale source d’énergie utilisée par le foetus.Ils sont présents principalement dans les céréales/tubercules (pâtes, riz, semoule, pomme de terre, patate douce, pain…)et les fruits. Il est recommandé d’en consommer à chaque repas et selon l’appétit. Une diminution de glucides lié à un régime par exemple peut provoquer des retards et anomalies irréversibles dans le développement du système nerveux central du foetus.
  • Les Fibres => Chez la femme enceinte, la constipation est fréquente, l’apport en fibres se doit alors d’être suffisant afin de permettre un bon transit. Les fibres ne sont pas caloriques, ce sonr le « suelette » des fruits, légumes et céréales complètes. Elles jouent un rôle au niveau du transit, mais aussi de la satiété en donnant la sensation d’être calé.

Il est possible lorsque l’on est enceinte d’instaurer un goûter. Cela va permettre de fractionner l’alimentation en évitant les repas copieux qui peuvent engendrer certains troubles comme des nausées ou remontées acides. Ce sera également utile pour lutter contre les fringales et autres envies de grignotages intempestifs.

Exemple :

  • Une tisane, une tranche de pain et un morceau de fromage de chèvre
  • Un verre d’eau, un yaourt aromatisé et une pomme
  • Une tisane, une semoule aux raisins secs
  • Un verre d’eau, un paquet de 4 biscuits, un kiwi

Si vous avez la sensation d’avoir faim « tout le temps », c’est peut être parce que vous ne mangez pas suffisamment au cours de vos repas. Veuillez vous assurer de consommer des protéines, des légumes féculents et dans des quantités adaptées à votre état qui vous permettront de « tenir » plusieurs heures d’affilées. Vous avez également la possibilité de décaler vos desserts (produit laitier et fruit) à des moments de la journée où vous ressentez des envies de grignotage. Ce ne sera rien de rajouter, seulement des éléments de votre repas consommés ultérieurement.

LES VITAMINES

D’une manière générale, les besoins en vitamines augmentent peu, excepté pour l’acide folique, la vitamine D, le fer et le calcium.
Une femme qui se nourrit quantitativement et qualitativement de manière adéquate, couvre cette demande.
Cependant, si elle souffre de nausées, vomissements, ou ne se nourrit pas de façon équilibrée, l’apport en vitamines peut être insuffisant et nécessiter une supplémentation médicale.

L’acide Folique ou Vitamine B9

Le rôle de l’acide folique est primordial lors des premières semaines de la grossesse. Elle intervient dans le développement du système nerveux de l’embryon.

Vous en retrouvez naturellement dans les aliments comme :
– La levure en paillette.
– Les légumes verts feuillus comme les épinards, le cresson, la chicorée, la mâche.
– Les noix, châtaignes, pois chiches.
– Salades verte, endives, choux, poireaux, artichauts, haricots verts, petits pois, asperges, courgettes.

Le Calcium

Il se trouve en quantité importante dans les os et les dents. Il est l’élément minéral indispensable du squelette, et pour préserver le capital osseux, il est nécessaire d’en consommer chaque jour.
Durant la grossesse, les besoins augmentent, surtout au troisième trimestre. En effet, il faut apporter au foetus le calcium permettant la constitution du squelette.

Vous en retrouvez naturellement dans les aliments comme :
– Le lait et les produits laitiers ( yaourt, fromage blanc, petits suisses, fromage).
– Les légumes verts.
Si vous n’aimez pas les produits laitiers ou n’en consommez pas, pensez aux eaux riches en calcium (teneur supérieure à 150mg/L).
Soyez vigilants aux produits contenants du soja (jus/lait/desserts à base de soja) qui peuvent être enrichis en calcium mais ne doivent pas être consommés plus d’une fois par jour.
Ils contiennent des phyto-estrogènes qui d’après certaines études ont eu une incidence sur le développement des foetus chez les animaux. Rien a été prouvé e ce qui concerne l’être humain, mais par mesure de précaution, mieux vaut les limiter.

Astuces ventre plat

Astuces Ventre Plat

Retrouver ou améliorer un joli ventre plat est l’objectif commun de bon nombre de personnes à l’approche de l’été et de la fatidique épreuve du maillot de bain.

La sensation de ventre ballonné, qui manque de tonicité, peut être rapidement endiguée si l’on arrive à en détecter les causes et agir de façon simple pour retrouver une vraie sensation de bien
être.

Les origines d’un ventre gonflé peuvent être à la fois des désordres digestifs, mais aussi bien un manque de sport, une alimentation déséquilibrée, le stress…

Voici mes astuces ventre plat afin de mieux comprendre et améliorer votre digestion, les aliments à favoriser/limiter ainsi que mes astuces rapides ventre plat garantit !

Lutter contre l’inconfort digestif pour obtenir un ventre plat

La sensation d’avoir le ventre ballonné n’est pas toujours synonyme de surpoids mais certainement le signe qu’il faille revoir son alimentation. En effet, des repas trop riches, déséquilibrés ou une sensibilité des intestins peuvent engendrer ce genre de troubles. Il est important dans ce contexte là d’optimiser son hygiène de vie, d’être plus à l’écoute de ses sensations internes et améliorer le contenu de son assiette.

Premièrement lorsque les intestins ont tendance à être sensibles, il est recommandé de limiter certaines fibres telles que les fibres insolubles, contenues par exemple dans :

  • les aliments céréaliers complets,
  • les légumes issus de la famille des choux,
  • les fruits secs (figues, dattes),
  • les légumes secs (lentilles, pois chiches).

 

Il n’est pas question de supprimer leur consommation, mais simplement d’en limiter la fréquence et les quantités.
Les fibres insolubles sont accélératrices de transit et réputées pour être quelque peu irritantes.
De plus les légumes secs, les choux ont tendance à fermenter dans nos intestins et augmentent le risque de ballonnements/gazs.
En ce qui concerne certains légumes, préférez-les cuits que crus. La cuisson adoucit les fibres et les rendent plus digestes.

Il faut savoir également que certains aliments ont une tendance naturelle à agresser la muqueuse intestinale et détériorer le processus de digestion. Les préparations faisant intervenir des graisses cuites sont très difficilement digestes, les fritures et les préparations industrielles du commerce également. Le pain frais et les pommes de terre avec la peau ont une fâcheuse tendance à fermenter
et créer des ballonnements. Pour lutter contre, pensez à griller votre pain ou encore à consommer les pommes de terre sans leur peau.

Les épices fortes sont aussi une véritable torture pour les intestins sensibles, préférez des épices douces comme le curcuma ou le paprika plutôt que le piment.

Enfin, le café et l’alcool peuvent provoquer des remontées acides et brûlures d’estomac, les supprimer peut apporter un réel soulagement.

Grand ennemi du ventre plat, j’ai nommé la constipation.

Elle représente un retard ou une difficulté d’évacuation des selles qui sont moins fréquentes et plus dures que la normale. La constipation peut être passagère mais aussi être chronique lorsqu’elle dure plus de 6 mois. Les effets directs sont des maux de ventre, un ventre dur et gonflé.

Pour lutter contre ce phénomène, les règles hygiéno diététique sont primordiales.

  • Il est très important de mettre en place une hydratation quotidienne suffisante (1.5l d’eau minimum), si possible de l’eau d’Hépar, riche en magnésium, elle aide à
    stimuler le transit.
  • Puis consommer suffisamment de fibres solubles (5 portions de fruits et légumes par jour), ainsi que des pruneaux régulièrement. Des intestins dégagés sont gage de ventre plus souple et plus plat.
  • A jeun, prendre un grand verre d’eau très fraîche et un kiwi au cours de petit déjeuner.
  • Consommer des céréales complètes (pain complet, pâtes complètes..etc)
  • Augmenter son activité physique
  • Se masser le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre

Les Aliments à Privilégier et ceux à Limiter

 

Dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée, certains aliments peuvent donner un coup de boost pour aider à mieux digérer, d’autres ont des propriétés diurétiques, et enfin certains par leur
richesse en fibres et leurs faibles calories permettent de se sentir plus rassasié tout en limitant la densité énergétique du repas.

Cependant, d’autres aliments peuvent avoir les effets contraires en provoquant des ballonnements, spasmes intestinaux, des gazs, fatigue, prise de poids.

Les aliments à privilégier

 

  • Le citron : 30 kcal/100g
    Le citron n’aide pas à perdre du poids contrairement aux idées reçues, mais par contre il facilite la digestion. En effet, l’acide citrique contenu dans le citron va permettre de
    favoriser la production de bile. Le rôle de la bile dans notre organisme est entre autre de faciliter la digestion des graisses. Enfin les fibres contenues dans la pulpe du citron peuvent contribuer au bon
    fonctionnement du transit intestinal.
  • Le concombre : 13 kcal/100 g
    Le concombre est un véritable allié ventre plat, il fait partit des légumes les moins caloriques. Composé à plus de 90% d’eau, il contient très peu de calories et beaucoup de fibres. Acheté bio et bien lavé, il est possible de le consommer avec la peau ce qui augmente considérablement sa richesse en fibres, vitamines et minéraux. Les fibres forment un gel visqueux qui gonfle au contact du bol alimentaire et permet de se sentir rassasié plus longtemps. Il
    permet également de faciliter l’évacuation. Pour plus de digestibilité, il est conseillé d’en retirer les graines.
  • La pastèque : 34 kcal/100 g
    Gorgée d’eau la pastèque est le fruit à privilégier durant la période estivale. Pauvre en calorie et désaltérante, sa couleur lui confère une certaine richesse en anti oxydants qui ont un rôle dans la lutte contre le vieillissement cellulaire. A consommer sans culpabilité en entrée, en dessert ou encore en collation.
  • La pomme : 45 kcal/100g
    La pomme est un fruit peu calorique et extrêmement riche en fibres solubles (digestes). Elle forme un gel au niveau des intestins qui limite l’absorption de graisses et de sucres. Particulièrement recommandée lorsque l’on souhaite avoir le ventre plat.
  • Le quinoa : 116 kcal/100g
    Riche en protéines et en fibres, il participe à un meilleur rassasiement et aide à freiner l’appétit.

Les aliments à limiter

 

  • Le chewing gum:
    Si la consommation de chewing gum est quotidienne et légèrement excessive, ce la peut provoquer des gazs et la sensation de ventre gonflé. La mastication et la salive entrainent une
    absorption d’air trop importante au moment de la déglutition.
  • Les boissons gazeuses :
    Les boissons gazeuses contiennent du gaz, cela peut générer un trop plein d’air et favoriser le ventre gonflé.
  • Le pain blanc : À tendance à gonfler et fermenter dans nos intestins, ce qui provoque des gazs et ballonnements.
  • Les préparations grasses/ fritures ou faisant intervenir des graisses cuites/ plats industriels :
    Riches 
    en graisses, elles ont du mal à être digérées par le système digestif. Cela peut entraîner des diarrhées, maux de ventre, ballonnements.
  • Les Légumes secs :
    Ils contiennent des fibres un peu plus « agressives » qui vont avoir tendance à 
    irriter la muqueuse intestinale en créant des ballonnements et flatulences.
  • Les légumes crucifères (choux, choux fleur, brocolis …etc.) :
    Tous les légumes issus de la famille des 
    choux fermentent dans le tube digestif et favorise la production de gazs. Les ballonnements apparaissent et le sensation de ventre gonflé avec.

Les Astuces ventre plat

L’alimentation a certes une place très importante dans le processus de recherche de ventre plat, mais pas que.

D’autres actions, conseils et astuces peuvent être effectués au quotidien pour potentialiser les effets d’une alimentation adéquate.

Réguler le stress

Le stress, fléau de la vie urbaine et facteur de risque de nombreuses problématiques de santé, peut avoir une incidence sur le volume de notre abdomen. Diminuer l’impact du stress sur la vie
quotidienne permet donc de retrouver un ventre plus plat et plus serein.

Pour ce faire, plusieurs techniques peuvent être adoptées :

  • la respiration,
  • la méditation,
  • l’art thérapie,
  • le sport,
  • des soins corporels,
  • la thérapie par le rire.

Mais aussi mettre en place des actions régulières qui agissent directement sur le bien être comme s’octroyer une pause dans un emploi du temps chargé, prendre le temps de se cuisiner un bon repas,
passer du temps en famille ou avec des amis, faire une sieste etc.

Pratiquer une activité sportive

Une des actions les plus efficaces pour avoir un ventre plat, c’est de se muscler les abdominaux.

En effet ce sont les muscles qui tiennent les organes, il vaut mieux dans ce cas la privilégier les activités qui renforcent les muscles profonds comme le yoga, le pilates ou encore le gainage.

Pratiquer un sport d’endurance comme la course à pieds, le vélo ou la natation permettra de brûler des calories et d’aider à l’élimination de la graisse abdominale parallèlement aux exercices
d’abdominaux.

L’automassage

Se masser régulièrement le ventre.

Cela va stimuler le péristaltisme (mouvement naturel des intestins pour faire avancer le bol alimentaire) pour favoriser un meilleur transit, mais aussi va aider
à relancer la circulation du sang et drainer les tissus.

Retrouver un ventre plat peut se réaliser assez rapidement si l‘on décide de mettre en place quotidiennement des actions simples et saines.

Une alimentation équilibrée, moins de stress et plus d’activités en seront les principales clés.

Bonne Année 2018 !

  • Tout d’abord une bonne santé!
    Pensez à prendre soin de vous, car je ne le répèterai jamais assez, la santé ne s’achète pas mais se cultive au jour le jour.
    C’est notre capital le plus précieux et celui à la base de toute notre vie.
    Imaginez la sous forme de batterie de téléphone, et faites en sorte qu’elle soit toujours à 100% ;))
    Pour l’entretenir vous le savez, nous le savons tous, mais avons du mal à la mettre en pratique : l’hygiène de vie!
    Tellement simple et tellement dur à la fois!
    La clé est de l’améliorer petit à petit. Chaque jour nouveau est une occasion nouvelle d’optimiser sa routine santé : en buvant un grand verre d’eau au réveil, en prenant les escaliers plutôt que l’ascenseur, en choisissant de consommer un fruit en dessert, en s’accordant une danse de folie en rentrant à la maison pour se défouler, ou encore se coucher un quart d’heure plus tôt le soir.
    Rien de bien fou, mais en ajoutant quotidiennement une nouvelle bonne petite habitude, celles ci s’additionneront et s’amplifieront pour créer votre hygiène de vie personnelle qui accompagnera votre année 2018 afin que vous vous sentiez mieux dans votre peau et dans votre vie de manière générale!
  • Ensuite, rire et être heureux!!!!!!
    La vie nous offre toujours au cours d’une année son lot de bonheur mais aussi parfois de tracas .
    Hors, nous avons toujours le choix de voir le verre à moitié vide ou à moitié plein…!
    Positiver est la solution 🙂
    Quand tout va bien, souriez!
    La vie est belle, douce, vous avez une famille/des amis qui vous aime, vous avez un toit sur la tête, vous avez un emploi, vous avez des loisirs…
    Bah quoi? C’est la base? Et bien non, malheureusement pas pour tout le monde sur la planète!
    Alors être reconnaissant pour ce que l’on est/a, en prendre conscience et surtout l‘apprécier (car jamais rien est acquis…), est déjà une étape primordiale pour se rendre compte que finalement OUI tout va bien 🙂 alors on lève la tête, on sourit au monde (et le monde vous sourira en retour ;)), et on apprécie la vie.
    Et quand tout va mal???
    Si l’on aime pas la vie que l’on a, si on accumule problèmes et déceptions…. C’est qu’il est temps de changer, de remettre certaines choses en question, de se demander si l’on fait les bons choix? Si on agit du mieux qu’on peut? Si on se donne vraiment les moyens?
    C’est donc le bon moment pour établir un plan d’attaque, un plan pour aller mieux, pour se décharger de ce qui nous fait du mal, ne nous convient plus.
    Ce n’est pas facile, cela prendra certainement du temps, mais la récompense en vaut toutes les difficultés rencontrées le long de ce nouveau chemin.
    Croyez en votre capacité à changer vous même le cours ou le contenu de votre vie, vous êtes l’acteur de votre destin et non plus le spectateur.
    Essayer d’être heureux, ca vaut le coup, promis 🙂
  • Pour terminer, je vous souhaite d’être bien dans vos baskets!
    Homme ou femme, aujourd’hui nous vivons dans un monde qui nous pousse à être toujours  plus jeune, fit et beau.
    Mon conseil?
    Soyez vous mêmes! 
    Stop aux comparaisons sur les réseau sociaux, et même dans la vie en général.
    Nous sommes TOUS différents, nous avons tous nos richesses et nos faiblesses.
    Acceptons ce corps qui même s’il n’est pas parfait et celui qui nous accompagnera toute la vie, apprenons à le mettre en valeur, à le sublimer, à le bichonner, à se réconcilier avec, à l’aimer !!!!
    Haltes aux préjugés, idées reçues, complexes, qui souvent ne vivent que dans nos têtes et nous empêchent de profiter pleinement.
    Cela a souvent été prouvé, la beauté émane surtout des personnes qui ont confiance en elles, être bien dans sa peau c’est faire passer le message que peu importe la couleur de nos cheveux, la forme de nos hanches, la taille de nos fesses, le principal c’est ce que l’on dégage, ce sourire et cette démarche qui signifie : ok, je suis comme je suis, et je décide pour 2018 d’être la meilleure version de moi même!

Voilà, en résumé je vous souhaite d’avoir une belle vie et de moins vous prendre la tête!
Alors vive 2018, l’année de tous les possibles ;-)) !!

365 nouveaux jours, 365 nouvelles chances

La reprise – Mon retour au cabinet

Bonjour à toutes et à tous ! 

Comme je vous l’avais annoncé précédemment, j’ai du fermer le cabinet au cours de cet été durant ma grossesse.
J’ai accouché le 05 Novembre 2017 d’une petite merveille, un garçon qui s’appelle Nils et qui nous comble de bonheur 🙂

Pour profiter de ce petit bout et de ces moments de vie précieux et qui passent si vite, je reprendrai mon activité le 04 Janvier pour toute nouvelle demande de rendez vous bilan diététique. 

Vous pourrez cependant me joindre et prendre rendez vous dès le 15 Décembre par mail mariealbesa@gmail.com, mais aussi via ma ligne téléphonique 06.48.88.78.11 qui sera à nouveau en service. 

 

Je vous dis donc à très vite en 2018, pour de beaux projets et belles réalisations, ensemble 🙂

Marie

Une bonne nouvelle à vous annoncer!

Certaines le savent déjà, d’autres l’ont appris via mon répondeur téléphonique.

Je me devais de faire le point sur cette grande nouvelle avec vous!

Je suis enceinte, dans mon dernier mois … le 9 ème 🙂
L’annonce est tardive, je le conçois, ceci dit je suis ravie de pouvoir partager ce moment de ma vie magique avec vous,
et vous faire part de cette belle nouvelle.

  • Est ce que cela va changer quelque chose?

Oui, cela a même déjà clairement changer mon rythme de travail car depuis le mois de Juillet je suis en arrêt
de travail car j’ai une grossesse à risque. J’ai du interrompre mes consultations, et les reprendrai début Décembre.
En ce qui concernera le nouveau rythme, je préfère ne pas m’avancer de trop pour le moment, si ce n’est que je pense consulter pour démarrer 3 jours par semaine. A voir au moment venu, vous serez les premiers informés via le site.

  • Est il possible de prendre rendez vous?Comme indiqué sur ma messagerie téléphonique, je reste disponible (du mieux que je peux) par mail si besoin est. Pour toutes les personnes souhaitant déjà prendre rendez-vous pour le mois de décembre, je vous invite à m’envoyer un mail ou me contacter via ma page Facebook pour une demande de rendez vous, à laquelle j’essaierai de répondre dans les meilleurs délais compte tenu de la situation actuelle.
  • Vais-je parler de ma grossesse?

Si cela vous intéresse OUI avec grand plaisir!
Je serai ravie de partager avec vous l’évolution de ma grossesse au cours de ces 9 mois, mon alimentation, la gestion de la prise de poids, et de manière plus générale ce serait l’occasion de faire un focus sur l’alimentation de la femme enceinte et allaitante. Si cela vous dit, je vous laisse me le dire via les commentaires sur ma page Facebook ou sur mon Instagram.

 

J’ai également profité de cette période pour lancer mon nouveau site car j’ai du temps pour moi à la maison, et quel plus beau moment que celui ci à vous partager!!

Je vous dis à très vite,

Marie

Bienvenue !

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous souhaite la Bienvenue sur ce nouvel espace qui j’espère vous plaira.

Pourquoi un relooking total de mon site internet?
  • J’avais envie de renouveau,  de vous proposer à la fois une interface de mes services : vision, consultations, tarifs etc … mais pas que!
    En effet, cela faisait un moment que je réfléchissais à vous fournir plus de contenu sous forme d’articles, d’axes de motivations, d’informations.
    Pour vous qui êtes venus me consulter au courant de cette année, je vous l’avais annoncé à plusieurs reprises, il s’est fait attendre pour des raisons que je vous exposerai prochainement. En tout cas, aujourd’hui il est là, enfin !
Dans quel but?
  • Le but de vous aider, le but de nous rapprocher.
  • J’aime profondément ce métier que j’exerce maintenant depuis bientôt 7 ans, et une des choses que j’aime le plus c’est de pouvoir vous aider.
    Vous arrivez souvent plein de questions et d’interrogations en rendez vous, je me suis alors dit que des articles nutrition pourraient vous sensibiliser à y voir plus clair dans cette jungle d’internet, où l’on trouve des conseils alimentaires certes, mais provenant des personnes non professionnelles de l’alimentation. Dur dur dans ce cas là de démêler le vrai du faux, je vous propose donc de vous apporter des réponses sûres et de vous informer des sujets de santé publique/alimentation.
  • J’ai pu également constater qu’entre nos rendez-vous le lien que nous réussissons à créer lors du bilan était dur à conserver en fonction des rendez vous de suivis parfois à un mois voir plus d’intervalle. Hors nous le savons, une prise en charge en continue vous aide à exploiter le meilleur de vous mêmes, vous reconnecter à votre moi,  vous soutient et amène à d’encore meilleurs résultats.
    J’aimerai tellement pouvoir me dire que grâce à ce que je vous transmets sur cette plateforme, je continue à vous soutenir, vous inspirer, vous motiver de façon à ce qu’ensemble nous relevions le défi de vous donner les meilleurs chances de réussite ou plus simplement des pistes pour que vous vous sentiez mieux, ou trouviez des informations qui construiront votre équilibre de demain.
  • J’exerce la diététique pour vous apporter un mieux être. J’ai donc naturellement aussi envie d’avoir vos retours.
    Que vous soyez déjà patients ou juste ici via les réseaux sociaux, j’aime savoir ce que vous pensez, comment vous vous sentez, ce que vous aimeriez apprendre ou connaître.

Alors n’hésitez pas à participer sur ma page facebook ou sur mon instagram pour me donner vos avis et ressentis!

Comment vais-je organiser la partie « blog »?
  • Je pensais créer chaque semaine et chaque mois des bases sur des thèmes variables.
    Comme par exemple un article nutrition santé par mois, une semaine de menu par mois en lien avec la thématique de l’article, un focus fruits/légumes de saison, un focus « phytothérapie », ainsi qu’une phrase de motivation par semaine.
  • Et puis ponctuellement des articles un peu plus généraux, avec des découvertes food, des coups de coeur, coups de gueule, favoris du moment.

Si vous souhaitez que je partage avec vous d’autres choses, que vous avez des idées, des suggestions, n’hésitez pas à m’en faire part, je serai ravie de pouvoir bénéficier encore une fois de vos retours.

A très bientôt sur mon site, en espérant que vous y passerez un moment agréable et enrichissant 🙂

Marie